La course à pied Les blogs courseapied.net : toto

Le blog de toto

Flux rss du blog, des réactions

Mes catégories

Mes derniers billets

Mes liens


Le forum courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2006-03-12 19:01:24 : Mon premier semi : Rambouillet - 4 photos - 26 réactions

Objectif prévu : 1h40-1h45 mais surtout le finir.

Nous y voilà donc. Jour J pour mon premier semi de l’année, mais surtout de ma vie ! Qui plus est, cela tombe à peu près à mon premier anniversaire de course à pied. Je soufflerais donc ma bougie sur un gâteau de 21k100, hummm !!

6h, réveil sans problème après une bonne nuit, dans l’ensemble bien passée. Petit déjeuner, douche, habillage et me voilà parti pour Rambouillet. Conduire me fait du bien.

Je suis un peu perdu avec tout ce monde. J’essaye de reconnaître des têtes mais rien. Je prends mon dossard, retourne à la voiture et commence mon échauffement aux alentours : Mazette, il fait froid mais beau. Et ca court dans tout les sens, cela me fait rire, on dirait des fourmis…

9h10, je suis content de retrouver Delphine, Emma, Linda, Sourire, Bigtonio, NicolasASM et de rencontrer Fanny, Kemalic22, Richard, Lolo le Picolo, Patrice D (je crois). Viennent ensuite Baltha, Enzo et F@bien pour nous encourager et pour prendre des photos. Tous m’encouragent…Chouette.

On se positionne dans les sas, l’attente me parait longue. Je me mets sur la pointe des pieds : Que de monde !! Et c’est parti, je ne sais pas quand enclencher le cardio, je le fais arrivé à l’estrade.
Je suis à moins de 5’ au kilo mais en descente, tout va bien. Arrivé au château, je décide d’accélérer un peu pour tourner à 4’30 comme me l’avait conseillé Isidor. Je lâche le groupe et là, des gros doutes m’envahissent : ai-je bien fait ? N’est ce pas trop tôt ? On verra bien Bigtonio est avec moi, ce qui me rassure un peu.
On rentre en forêt, le cadre est magnifique, j’aime cette forêt, je la trouve sauvage et cela me rappelle quand j’y faisais un peu de vélo le dimanche. Je zappe les ravitos, j’ai de l’eau sur moi et des raisins secs et pour l’instant, je n’ai pas l’utilité. Je m’aperçois que Bigtonio n’est plus là, devant, derrière, je ne sais plus quand on s’est lâché. Me voilà donc seul.

Par pour longtemps, Baltha et Enzo arrive comme des flèches. Ils m’encouragent. Ils ne savent pas combien cela me fait du bien. Un grand Merci. Il me demande si je veux quelque chose au ravito mais pour l’instant, j’ai tout sur moi, pas de problèmes et s’en vont donc proposer leur service aux amis derrière.Ca c’est cool !
Le silence malgré le monde est impressionnant dans la forêt. Seul le bruit des pas et des respirations se font entendre. Pas de mot, pas de musique, pas d’encouragements. Tous courent vers leur but, religieusement : j’en ai des frissons…

Le dixième kilomètre est passé et tout va bien. Je " file" à mon allure : entre 4’23 4’27 /km. C’est à partir du 13ème que je commence à me sentir seul. Le fait de ne pas avoir de lièvre se fait ressentir. Je ne sais pas à qui m’accrocher, je dépasse et on me dépasse, mais personne avec une allure qui me convienne.
Je pense à tout, au forum avec tout ceux qui m’ont encouragé, à mon entraineur en chef et à Tintin qui font une course et je croyais que c’était ce matin : non non, cet après midi. Aux amis derrière qui courent avec moi et j’essaie de leur envoyer des encouragements pas la pensée. J’espère que tout va bien pour eux. A Richard, mais il est devant et tant que je ne le vois pas, tout va bien pour lui. A J2C et à Scooter pour ceux qu’ils vivent en ce moment. A Félix qui n’a pas pu se joindre à nous. Et à ma famille aussi…
Les kilomètres deviennent de plus en plus longs mais je m’accroche. Les jambes vont bien et le mental ne faiblit pas trop. Le 17ème arrive, je me mange mes raisins secs comme je peux, la traversée a travers les champs me mine un peu.
Je ne sais pas si c’est le mur ou pas mais au dernier ravito je chope un gobelet alors qu’il me reste de l’eau dans la gourde : Erreur fatale, le nez un peu bouché je bois illico l’eau glacée et 2’ après, c’est la crampe d’estomac et un point de côté qui arrive. Ouille, ca fait mal, mais je continue, je m’accroche à une fille que je croisais de temps en temps mais je n’arrive pas à garder son allure. Bigtonio me dépasse. Il n’était pas loin, j’aurais peut être dû rester avec lui. "Vas y fonce, je te rejoins bientôt" que je me dis dans ma tête pour me motiver.
Saleté d’eau froide, elle aura eu raison de moi et je n’arrive même pas à faire une accélération. Mais ce n’est pas grave, je vois le chrono : 1h39m16/ (pas de temps officiel) objectif atteint. Et Heureux. On enlève ma puce.

Je remonte la course pour voir ou sont les autres. Pas le temps d’encourager Delphine, elle arrive peu de temps après avec Nico, les yeux fixés sur la ligne d’arrivée, et avec une rage dans les yeux qui font que l’on tient. Je vois Lolo, tout va bien et Emma avec qui je finis les derniers mètres.

Et bien voilà, ces huit semaines d’entrainement qui ont fait que j’ai pu faire ce temps : Merci Isidor
A Delphine, mon infermière et conseillère en chef. Et aussi à vous tous, que je connais ou pas, et qui m’a permis de tenir grâce à vos conseils et encouragements dans les moments de doutes. C’est fou comme cela peu motiver.
Je ne sais pas si c’est la pression qui descend mais y’a quelques montées de larmes de temps en temps. Bah oui !!

Christophe alias totø

2006-01-01 18:29:25 : La première course de ma vie - 2 photos - 24 réactions

Et bien voilà, çà, c'est fait.

Malgré la crève, malgré le boulot de la veille, le pari était audacieux mais je voyais là un petit appel : Pourquoi pas ma première course le 01 janvier là ou j'habite ?

Le rendez-vous avec Tonio a quelque peu foiré. Il a eu du mal à se garer et on se donne RDV après la course. Arrivé presque 1 heure avant, je m'échauffe en endurance pendant une trentaine de minutes. A mon avis, je crois que cela va partir très vite. Les allers venues aux pipi-room sont nombreux, l'angoisse sûrement.
10m avant, je me positionne dans le sas de départ. Toujours pas de Tonio. Je vois un sourire, cela me dit quelque chose mais ma timidité l'emporte et je reste dans mon petit coin, presque tout au fond du sas et "pan", c'est parti. Déjà !!! je suis pas prêt!, vite le cardio et je m'élance pour 6,9km. C'est un peu bouché, nous sommes 452 officiellement je cours sur la route, le trottoir et je dépasse, je dépasse. Ma foi, cela me plait de dépasser mais c'est que le début alors totø, mollo.
Première côte avant le premier kilomètre, je me sens déjà essoufflé. Le nez est bouché, je tousse un peu mais ca peut aller.
J'avais mis des intermédiaires sur mon cardio à chaque km. Au deuxième je suis à 4,17 min/km : bien, pas bien, je ne sais pas trop.
Et je cours, je cours, et tout le monde court. La foule n'est pas nombreuse mais chaleureuse qui nous encourage, nous applaudisse.
Le premier tour s'achève,la côte arrive, le rythme baisse. les jambes vont très bien. c'est le thorax et le côté droit qui font un peu mal. Peut être le fait de ne pas trouver comment respirer avec ce rhume.
les km affichés déffilent, je les trouve longs par moment, mais je tiens et je double encore quelques coureurs et me fait aussi doubler par ceux qui ont plus de maitrise et qui ont su garder du jus pour la fin.
J'évacue tout, le stress du boulot, la rage d'aller jusqu'au bout, les dernières mauvaises nouvelles de la famille. Je ne vois plus la foule, je fixe la route au loin,j'y vais...

Avant dernière ligne droite, j'accelère un peu, gagne deux ou trois places et j'accèlère encore à la dernière avec un cri dans la tête : fonnncee!! 17,7km/h!!!
Oh, c'est Tonio sur le côté?, je crois derrière la barrière. il est arrivé trop tard apparament.

Mon temps officiel sur leur site : 181ène sur 452, 63ème senior sur 108(ca c'est moins bien) temps : 30'46 pour une allure de 13,45 km/h : ca me plait mieux. et battu Denis Brogniart de 3' à peu près (ca j'aurais pas cru!!).

Voilà, Je rencontre Tonio, encore plus timide que moi et je vois encore ce sourire, ce sourire qui me dit quelque chose sur le forum et qui nous salue. HA je le savais!
Content d'avoir pu rencontrer (enfin) Tonio et "l'inconnue" de Houilles.Et Heureux d'avoir fait cette course malgré l'état.Mais je ne suis pas trop pour les distances courtes car il me manque du fractionné et c'est plus douloureux que de courir en endurance. Un paramètre à prendre en compte la prochaine fois.

Tonton, maintenant de là ou tu es depuis vendredi, je te dédie ma première course.
63ème sur 108 de la catégorie SEH. 181ème sur 452
totø

2006-01-01 11:14:31 : première course : H-4 - 0 photo - 8 réactions

1802, dossard 1802!!!. Je suis allé le chercher ce matin pour éviter la cohue avant course. Avec la pluie, je n'ai pas été bousculé, il n'y avait pas un chat, a part les organisateurs et un coureur qui se faisait déjà le parcours!!
Je ne sais pas vous, mais moi je ne compte plus les questions que je me pose pour cette première. La principale étant comment gérer une course si courte (6,9km) alors que mes sorties sont éssentiellement basées sur l'endurance. je sais que je dois partir assez vite, mais pas trop non plus, pour avoir encore du carburant jusqu'à la fin. J'arrête pas de me dire au verra bien mais voilà, je n'aime pas trop l'inconnu et là j'y vais dedans les deux pieds en avant (et en courant).
je pense aussi à "l'après course". J'ai garé ma voiture à proximité avec mes affaires de rechange dans le coffre pour pouvoir me changer rapidement, vu la crève que j'ai, ce n'est pas le moment de rester tout trempé pendant deux heures. C'est l'avantage d'habiter à côté. Et là, en revenant à pied, le gros stress : Comment vont-il faire pour savoir que ma puce, c'est bien la mienne, ce n'est qu'un bout de plastique!!!retournons la bas leur poser la question. Je m'arrête, fouille mes poches partout, sous la pluie, ou est-elle??
La voici, ce bout noir dans une petite poche avec, sur la petite poche écrit en petit, le n° du dossard !!!. Totø, reste zen, calme toi! une question en moins.

Bon, il me reste quelques heures avant cette grande première pour moi.
Et voilà que le soleil apparait...
a toute a l'heure et bonne année à tous

totø


www.courseapied.net - info@courseapied.net