La course à pied Les blogs courseapied.net : toto

Le blog de toto

Flux rss du blog, des réactions

Les derniers billets

Mes catégories

Mes liens


Le forum courseapied.net

Le chat courseapied.net

Les blogs courseapied.net

2007-04-01 17:13:05 : pourtant il faisait beau pour courir

La séance prévue aujourd’hui comme la plupart de ceux qui préparent un marathon, c’est sortie longue de 2h25. Mais comme ma jambe gauche tire encore, on fera 1h de vélo et ensuite 75’ de cap !

Pour la partie vélo, tout va bien, malgré le vent et beaucoup de mal a atteindre la fc demandée, je tourne à 130 de moyenne au lieu de 138/140. Je n’ai pas l’habitude de mouliner aussi rapidement. Je suis plus « vélo pépère » !! Et honnêtement, je ne suis pas un grand fan de la bicyclette.

Mais c’est fait, retour à la maison au bout d’1heure, changement de tenue, on chope les gels, l’eau et en avant pour ce qui me plait mieux, courir !

Mais la première minute me rappelle à mes soucis du moment, direct !! Pas le temps d’apprécier et l’adducteur que je ressentais moins aux dernières sorties se réveille plus vite, suivi de l’ischio dans la foulée qui a chopé une belle contracture jeudi dernier, tout ceci sur la même jambe !! Je reporte tout mon poids sur la jambe droite, inconsciemment, puisque celle de gauche se laisse trainer.
Le cardio bipe le premier kilomètre, et là, depuis mes débuts en cap,(2 ans), je m’arrête…

Je tourne en rond quelques secondes, je peste dans ma tête, je tourne en rond et encore et encore. Je regarde autour de moi, je suis seul a prendre cette décission. J’essaie de réfléchir, de me dire qu’il me reste 15km à faire, qu’est ce que je fais ?? Entre la fierté de continuer, la sagesse de voir plus loin dans le temps !!
Je fais demi-tour, tête baissée, larme à l’œil : il n’y aura pas cette ultime sortie longue pour moi !

Petit sms au coach, qui me rappelle plus tard.
Il me reste mardi, rdv chez le podologue pour voir si mes semelles ne sont pas à l’origine de tout cela : elles sont beaucoup tassées et ont déjà 1 an.
Si les douleurs persistent jusqu’à dimanche prochain, je prendrais une décision mais comme m’a dit le coach, un marathon se court à 100% de son potentiel, et que tout peut bien se passer jusqu’au trentième et après cela soit l’enfer. Et encore plus après le marathon !! Au risque de me dégouter de courir, chose que je ne souhaite pas!
J’ai trouvé en ce sport un échappatoire, je veux le garder.

Les courbatures sont fréquentes et ne me gênent pas, c’est normal pour ce sport traumatisant. Par contre, les contractures risquent de dériver sur des déchirures. Le MDP en vaut il la peine ?

totø

Les réactions

Par laurent, le 2007-04-01 17:23:18
argh bad news, et qu'en pense le coach??

Par ric69, le 2007-04-01 18:02:28
Toute la question repose sur la dose que tu peux digérer et ça il n'y a que toi qui peut y répondre. Le problème ce sont la pattes et tout le merdier ligamento_musculo_nerveux qu'elles recèlent. On a tous à un moment des clignotants qui s'allument. Vu l'échéance, repose la bête avec des séances allégées sans tirer. Pour faire plus de long qu'autre chose je comprends la frustation mais c'est pas le top pour se refaire que de cavaler plus de 2h. Lève le pied, oublie le plan, soigne le moteur. Un objectif, surtout pour le premier double, ça peut se revoir à la baisse même si en disant cela je ne vais pas dans le sens de ton coach. Sortir d'un marathon cassé , c'est à mon avis la pire des choses à faire, ça ne le vaut pas. Le tout c'est de savoir combien tu dois lâcher de secondes au kilo pour trouver le bon compromis.
Je te souhaite de tout coeur de récupérer à temps.
Courage et retape toi bien.

Par Brinouille, le 2007-04-01 18:05:21
Au moins tu as un coatch investi pour te conseiller.
Et tu as ton ressenti personnel, c'est toi qui va ressentir si ça va passer ou casser, si la douleur est vraiment ingérable sur une longue distance.
Et ce sont des gros muscles, donc bien handicapants lorsqu'ils sont lésés....

Tu n'as pas la possibilité d'aller chez un kiné ou ton doc (un doc pas anti CAP sinon on connait la réponse)pour faire le point ?

Allez haut les coeurs...ça se décontracture un muscle avec des massages avertis...jusqu'à un certain point certes, à toi de juger avec ton kiné ce point.

Par Xav31, le 2007-04-01 18:11:39
Tout n'est pas encore perdu, il reste encore 2 semaines avant l'échéance et tu peux encore t'aligner au MDP meme si tu dois revoir ton objectif a la baisse, ric69 a raison, il faut tenir compte des avertissements qu'emet notre corps. Et pour finir, ne le prends pas mal mais courir un semi de prepa en 1h34, tu etais bien loin de ton allure marathon, tu as probablement forcé pour courir ton semi et mal récupéré de ce dernier, a l'avenir essaie peut etre de preparer un semi en perf en dehors d'une prepa marathon mais là encore je ne suis pas ton coach, c'est lui qui décide. Bon rétablissement.

Par Eric77, le 2007-04-01 18:36:48
Effectivement si tu as mal dès le début de ta sortie il ne faut pas forcer, met tes muscles au repos, hydrate toi bien, fais les masser et ils te diront merci, ça durera le temps que ça durera, tu peux être rétabli pour le MDP et si ce n'est pas le cas ce n'est pas grave, tu auras d'autres occasions de courir plus tard dans l'année en pleine possession de tes moyens. Courage Toto.

Par roman1982, le 2007-04-01 18:39:51
Salut TOTO ,
Tu sais y a des personnes qui font le MDP avec beaucoup moins de prépa que toi , et avec beaucoup plusse de tracas musculaire et autres de santé . Une déchirure ? personne dans le sport n'est à l'abris de ça mais faut il pour autant rester dans son fauteuil ?
pas mal le vélo , très bien de mouliner , mais attention car trop vite ça sert à rien , c'est 90 tours minutes maximum et sur le petit plateau . Bon il ne te reste plus que la piscine ce soir , et tu es un triathlète :-))) hein ! lol !
Bon courage , et pour te rassurer , j'ai un ptit truc qui me rassure pas du tout au genou , ça fait mal en marchant depuis ma sortie longue de ce matin , et je suis persuadé qu'il y en a d'autres qui ont d'autres maux ... courage et garde le moral ! oublie ton objectif car ça a l'air de vraiment te miner , tu dois pas être déçu de faire moins bien que prévu , tu ne décevras personne , et un MDP avec un certain temps selon une certaine forme et certains soucis , c'est toujours de la bravoure !
Allez encore deux semaines ! @+++

Par Emma Peel, le 2007-04-01 18:58:32
Je suis d'une naturel "J'y vais à l'arrache, m'enfous" donc les remarques suivantes sont à prendre dans ce sens :

- 15 jours c'est suffisant pour soigner des contractures à condition de trouver le BON kiné
- A part la sortie longue d'aujourd'hui, le reste de la prépa est presque terminé donc ca va. Si tu revois tes objectifs à la baisse, ca va
- J'ai fait mon premier marathon en finissant comme tu le sais avec une résurgence de TFL aigue. Je remis un mois avant de courir. Mais je ne regrette rien.

Mais seuls toi et ton Excellent Coach sauront.

Surtout n'oublie pas qu'il reste 15jours. 15 jours où TOUT peut se passer, y compris la disparition lente de complète de toutes tes douleurs !

Gros bisous, on est avec toi !!!

Par laurent, le 2007-04-01 19:51:21
toto lèves le pied récupères bien pendant les 15 jours qui arrivent et même si tu revois ton objectif à la baisse fait le pour te faire plaisir
a+

Par Martine, le 2007-04-01 19:57:46
Bonsoir Toto
Comme le dit Emma, fais 2 à3 sséances chez ton kiné par semaine, repos pendant quelques jours et là tu pourras prendre une décision. Je te souhaite bon courage et effectivement parfois, la raison doit l'emporter.
Si ce n'est celui ci, tu peux peut être repousser et faire celui de Sénart en profitant ainsi de ta prépa.
Bises
Martine

Par pascal77, le 2007-04-01 20:24:03
salut Toto,

le mdp ne vaut pas la peine de se flinguer la santé c'est clair , si tu te sens pas au top de ta forme avant le départ ca ne le fera surement pas...par contre il reste pleins d'autres mdp et autres courses...
bon courage en esperant que ca colle quand meme

Par totø, le 2007-04-01 20:27:06
harg, pas évident de prendre la bonne décission!!! on ne sait même pas comment se fini un marathon, même en ayant aucune douleur! là il y 'en a donc, forcement, on y pense encore plus!! je veux que cela reste un bon moment, pas un mauvais souvenir. Ma douleur était là bien avant le semi Xav31. Et je me sentirais frustré si je dois le faire avec plus de temps que prévu!!
j'ai drv avec le kiné lundi, on verra cette semaine comment elle sera!!
Merc pour votre soutien

Par Delphine, le 2007-04-01 20:29:02
Toto, y croire encore un peu.
Soigne toi, récupère, essaie de trouver la cause et le 15 avril tu verras.
Tout ça dépend des ressentis de chacun. Certains te diront de le courir à la baisse, d'autres de le courir et "voir" ce qu'il adviendra.
Enfin je croise les doigts pour que ça tiendre...

Par mielou, le 2007-04-01 20:30:33
quand on cours...
il fait toujours beau

Par Cestpasmoi, le 2007-04-01 20:35:21
Salut Toto, je déserte un peu le forum parce que j'ai l'impression que ma TFL ne partira jamais, mais je suis vos prépas et je suis sûre que tu sauras prendre la bonne décision le moment venu. Je ne suis pas une spécialiste mais contrairement à une tendinite une contracture ça peut se soigner en deux semaines non (quitte à être au repos complet, au moins tu seras en forme) ? Tout mon soutien en tout cas
--
Caro

Par totø, le 2007-04-01 20:58:12
Mielou, si la poesie pouvait régler les problèmes...
Ce qu'il adviendra?? delphine, c'est pas facon de penser, je prefère de pas le faire!! il reste 15 jours, en 15 jours, y'a pas mal de choses qui peuvent se passer!
CPM, c'est fou pour toi, tu y es toujours avec ta tfl!!! bon courage

Par Fred, le 2007-04-01 21:13:10
Totø, toi seul sait si la douleur est supportable pour toi, ou pas supportable. Toi seul sait ton niveau de motivation. La solution moyenne entre y aller coûte que coûte et renoncer dès maintenant serait peut-être de réduire voire stopper ton entraînement, de consulter et traiter en essayant de trouver un "truc" qui te soulage à court terme avant de variment traiter en profondeur ensuite, et tu te décides quelques jours avant en fonction de tes sensations.
ƒred

Par Coli, le 2007-04-01 23:40:31
Salut Toto,

Je ne passe pas souvent, et là tu poses une question qui mérite qu'on s'y attarde un peu. Aucune course ne vaut la peine qu'on se détruise pour elle. La semaine dernière, un concurrent est mort sur le marathon des sables. Mais ce n'était pas l'effort fourni qui l'a terrassé car on l'a trouvé inerte le matin dans sa tente au bivouac. Donc, la cap, c'est une passion, parfois une obsession mais ça reste malgré tout un plaisir. Donc c'est terrible de se dire que la course qu'on va faire va nous nuire. Ca devrait être l'inverse. A toi de faire ressortir le positif dans ta course, le reste, c'est de la littérature de kiosque.

Amicalement

Par totø, le 2007-04-02 00:14:24
Fred, moi seul, c'est vrai!!
Coli, content de te lire, j'espère que tout va bien pour toi!

Par Jafangie, le 2007-04-02 05:55:05
Salut Toto,
Ne prends pas une décision comme ça à chaud, pèse le pour et le contre, l'évolution en quelques jours, va voir un spécialiste... etc.
Et puis, tu pourrais y aller pour voir, pour découvrir et le faire un peu en dedans, accompagné par des spécialistes (je pense par exemple à Martine et Fred) qui l'ont prévu en 3h45, je crois, (désolé je m'avance pour eux).
Enfin à toi de voir, bon courage.
@+
Jaf"'

Par Enzo, le 2007-04-02 10:06:09
Pote de misère, nous sommes dans la même galère .... bien d'accord avec Fred. Toi seul sait jusqu'à quel niveau tu peux supportais la douleur ...
Au fil du MDP tu risques de l'oublier si elle n'est pas trop forte ...

Courage toto ...

Par totø, le 2007-04-02 10:44:51
Jaf, on verra mais même 3h45 risque de laisser quelques traces
Enzo, non pas toi??? soigne toi bien et vite alors!

Par parisi, le 2007-04-02 11:20:11
Ha non Toto !!!!!!!!!!!
Ne vas surtout pas risquer de te dégouter de courir !!!!!!!!!!!!
Tout le monde te le dit , le plaisir avant tout .

Ecoutes ton corp et respecte le et tu verras qu'il t'en sera reconnaissant .

Soignes toi bien et n'en fais pas de trop au risque de te blesser plus gravement .

Ne précipes aucune décision et ensuite prends la bonne afin de continuer à courir pour le plaisir !!!!!!


Par Calou, le 2007-04-02 13:36:45
Une petite pensée pour toi Toto.
Nous comprenons tous la complexité de la situation qui est la tienne aujourd'hui. Bonne chance à toi, quelque soit ta décision finale.
;-))
Calou

Par La Pépite, le 2007-04-02 18:51:38
Arggghh , c'est vraiment rageant Toto. Mais comme te l'ont dit les autres déjà, à toi de sentir si, après qq jours de repos, ça peut le faire pour le MDP ... pas la peine de risquer la "casse"? Si tu ne elsens pas et que tu pars avec trop d'aéppréhension, laisse tomber pour cetet fois, le travail effectué seravant t

Par La Pépite, le 2007-04-02 18:54:57
Arggghh , c'est vraiment rageant Toto. Mais comme te l'ont dit les autres déjà, à toi de sentir si, après qq jours de repos, ça peut le faire pour le MDP ... pas la peine de risquer la "casse"! Si tu ne le sens pas et que tu pars avec trop d'appréhension, laisse tomber pour cette fois, savoir renoncer est parfois plus louable que s'acharner.... tu n'as rien à prouver à personne, sauf à toi même peut-être, mais il faut partir avec toutes les cartes en mains & le travail effectué sera acquis pour la suite.. .. Le marathon, faut vraiment y'aller avec l'envie à 100% et les bosn atouts. Bon courage

Par La Pépite, le 2007-04-02 18:56:04
Désolée pour le raté et les qq fautes !!!

Votre pseudo :

Votre commentaire


Combien fait un plus trois ? (en toute lettre)

Les 5 billets précédents

2007-03-29 14:23:34 : cherche désespérément jambe gauche en bon état - 1 photo - 17 réactions

Séance du jour :

30’ à 76%
2 x 5km en 23’20 (4’40)
Recup : 2’30
10’ de retour au calme

La séance s’est bien passée, dans les temps et distances prévus.
L’adducteur gauche est toujours là, aucune amélioration. Par contre ca à tiré pas mal au niveau de l’ischio gauche et pire quand je me suis arrêté, aouch !! Fait mal lui !!!
Décidément, la jambe gauche est mal en point !!

On va attendre un peu avant d’étirer, mais massage et « crémage » en attendant. Après le marathon je compte refaire mes semelles, le podologue a constaté que je les écrasais : dis que je suis gros en plus toi, non mais !!! lol. Bon je sais je n’ais pas l’agilité d’une gazelle.

En tout cas, malgré les douleurs, courir m’a permis de laisser les tracas et désillusions de côté. Au moins çà c’est le point positif, cela m’a fait du bien.

totø

2007-03-25 20:32:07 : ca sera dans la tête et pas ailleurs ce marathon! - 1 photo - 19 réactions

Septembre ou octobre de l’année dernière : je demande au coach que j’aimerais bien faire une sortie longue!
- Patience mon garçon ! Patience.
Oui mais je voulais voir, et bien j’ai vu !!

70’ à 76%
30’ à 79%
40’ à 85% (allure marathon)
5’ à 75%

Début toujours chaotique avec cet adducteur gauche qui se fera oublier vers le 7ème kilomètre, il a intérêt celui là !
Je n’ai pas eu le temps d’acheter des gels, donc ce sera raisins secs et eau, peut être pas top pour ce long trajet ! Et puis je prends le mp3 pour ne pas « m’endormir » lol
Et j’appréhende un peu quand même !

Au 12ème km, j’arrive à la frontière de mon parcours, au-delà, c’est l’inconnu en course à pied. Je franchi la frontière, une nouvelle étape ! Il me reste 3 km et demi tour pour les 15 derniers, les plus durs.

1h33, mon temps de mon semi, 1h38 celui de l’année dernière, puis à 1h44 les 21,100 km sont franchis et après tout n’est que découverte, à la recherche de nouvelles sensations.
Les jambes commencent à se faire ressentir, la lassitude aussi. Le vent ne m’aide pas trop et de 13km/h au début de ma série allure marathon, je descends petit à petit pour des fois ne faire que 11,9km/h, mais avec toujours cette fc à 85%. Pas cool çà ! 4’57 au kilo à la fin ! J’espère que ce n’est que le vent et non la fatigue !! C’est normal çà ?

Le corps dans tout cela : courbatures comme au semi, j’ai une sortie demain et je n’ai pas trop le temps de la faire mardi, donc a voir !!
Ampoules aux pieds, ca c’est nouveau aussi depuis le semi, j’étais épargné jusque là, donc achat de crème demain, c’est gênant en fin de parcours. Et les nouvelles chaussettes, soit disant techniques, resteront au placard. Merde, vu le prix .

Le moral : C’est capital, le corps est entrainé pour tenir la distance en principe, mais pas la tête. C’est là que tout se jouera je crois, il faudra se le forger plus que cela, au risque de mauvaises surprises le jour J. je me dis qu’il me restait 12km à faire pour atteindre le marathon !! Aurais-je pu tenir ? Je perds de la vitesse si je n’ai pas un œil constant sur le cardio pour me trouver en endurance !
Les 10 dernières minutes, hyper cooool, on récupère tout doucement.

totø vidé

2007-03-23 19:22:32 : se motiver avec ce sale temps! - 1 photo - 14 réactions

Tiens c’est les pieds dans l’eau que je ferais mon blog !
Pas de panique, ce n’est pas le lave-linge qui a rendu l’âme mais simplement un petit bain de pieds aux sels, histoire de les réhydrater. Lol

Sortie plus régulière cet après midi que la dernière fois : La fc se tient a carreau ! Enfin qui c’est le maitre ici ??

40’ à 148/150
4x6’ à 170/172 avec 1’30 de recup
10’ de retour au calme

Je me demande si je ne devrais pas courir cette petite course du 15/04 a allure semi, c’est vrai, a cette allure je ne ressens pas l’adducteur gauche !! Bon, soit je finis cramoisi au bout des 42.2 km soit je me dissous sur le bitume au trentième kilomètre ou avant !! L’avantage j’aurais fini en 2h55 à peu près : emballé, c’est pesé !!!

On ne va pas tenter le diable quand même, mais je me demande si lors d’un marathon, on fait un échauffement avant. Je ne pense pas mais pour moi, je crois que cela me serait utile pour que l’adducteur me fiche la paix dès le début, et s’il est toujours sensible ce jour là bien sur !

totø aux pieds palmés

2007-03-22 17:45:36 : bonjour le stress!!!! - 1 photo - 16 réactions

J’ai lu dans le dernier JI que faire des sorties un peu longues en endurance faisaient du bien. Cela permettait de faire le point mais que surtout il ne fallait pas que les soucis prennent le pas sur la sortie.
Et bien là, c’est tout ce qui c’est passé :
Des gros soucis au boulot m’ont fait pousser des gros coups de stress (d’où les pointes !!!)
Moi qui suis régulier dans ce domaine, me voilà avec une Fc variant constamment avec mes pensées du job. De 150 à 170 en 20 secondes et autant dans l’autre sens !!! Plus de sang dans les mains glacées, et un point à la poitrine !

J’essaie de faire de mon mieux pour penser à autre chose mais pas moyen, surtout que ce n’est pas moi en cause. Mais vu mon poste, obligé de « surveiller » et de « choper » le personnel indélicat. PPPfffff que je n’aime pas faire cela !!! Vivement que tout soit réglé, verdict ce soir !!

Côté jambes, ca va, les adducteurs sont toujours sensibles alors ce soir ca sera ciné avec bande d’argile verte !! Mais plus de courbatures ! Chic

totø

2007-03-19 10:53:28 : Semi d'Antony, le récit! - 5 photos - 32 réactions

Et bien voilà, une bonne chose de faite !!! Avec beaucoup d’appréhensions pourtant !!

Il fallait que je fasse quand même un semi avant ce marathon pour voir ou j’en étais. La semaine dernière, j’annule Rambouillet après mes soucis d’adducteurs et sur conseils du kiné : trop enflammés ! :-(
Je tente celui d’Antony malgré que les adducteurs soient encore sensibles, je ne m’attendais pas à cela !!!

Question préparation psychologique : néant ! La veille, pizza, couché tard, réveillé à 6h par le boulot, bref pas top du tout comme mise en condition et c’est vraiment vers midi que je réalise que je vais courir un semi, le deuxième, chouette !!

Arrivé sur les lieux, je remarque toute de suite cette jolie montée au départ et donc qui sera l’arrivée et je me dis que les derniers 100m vont être coton. Le vent annoncé et bien là, la pluie cessera à la fin de la course des 7 kilomètres. Je ne reconnais pas Blue eyes et Serge92 qui font cette course, je m’attendais à les voir tout les deux, côte à côte !!

Petit bonjour à Fred et Martine, échauffements, placement (un peu loin) et bang c’est parti !!!
Bin ca n’avance pas les premiers kilomètres, je cours sur le trottoir ! Et la jolie côte du départ continue sur presque 2 km !!
Je m’étais fait un joli bracelet avec mes temps à chaque kilomètre (cf. photos) et je suis surpris que je les fasse dans les limites indiquées, ca me booste !!

Les kilomètres défilent, pas de douleurs à la jambe mais je le savais : a chaud ca va très bien.
Ma fc est un peu trop haute mais avec le vent et ses côtes, j’essaye de me trouver des excuses. Il était prévu 174/176 en moyenne, ca se fera à 180puls ! Pour les temps, les trois premiers sont prévus à 4’35 puis le reste à 4’20 4’25. Et au 18ème kilomètre, on lâche tout (qui disait le coach !!).
La première boucle est faite, et cette côte qui commence bien avant la ligne de départ !!! Usante ! Et ce vent par moment, j’ai l’impression qu’il est toujours de face malgré que ce soit une boucle !!!

Le deuxième tour se passe bien aussi, je prends un gel coup de fouet au 10ème (44’24) de l’eau dont j’aurais du mal à jeter la bouteille, et que je donnerais à l’approche du prochain ravito. Je remarque une jolie maison à vendre !! ca va quoi ! Pas de douleurs, c’est l’important.

En attaquant la troisième boucle, j’entends dans le haut parleur, l’arrivée du premier. Gros coup de déprime là !! Il me reste encore 7,100km et cette côte, cette côte ! Patatrac, le moral en a pris un coup là, je perds plus d’1 minute sur les deux prochains kilomètres ! Je suis furieux intérieurement. Est-ce le mur lors d’un semi ? Faut trouver une solution là !

Au 16ème, je reprends un autre gel, quelques gorgées d’eau et je profite d’une belle descente pour rattraper mon retard ; puls en hausse à 185, 4’03 au km, tout schuss le totø. C’est peut être une erreur mais je veux respecter mon temps, flute !! Le regard fixe, faut tracer mon garçon. Je me dis que j’ai quand même du tempérament et ca me fait plaisir tiens !!

Au 18ème, et bien je ne fais plus attention à ma fc, j’accélère, mais pas jusqu’à la fin car au moment d’attaquer cette fameuse côte, le souffle me manque, presque plus de ressources pour la gravir alors qu’il ne reste que 300m et je la grimpe à 4’52. Même l’idée d’arrêter là me traverse l’esprit, la haine !!!! Être vaincu par une côte, non pas ca.
Je franchis la ligne, failli m’écrouler sur le type qui veut biper ma puce, je titube, je m’accroche à la barrière, la tête tourne. J’attends, j’attends, j’attends… Vite à manger, à boire. Je me jette sur des oranges et abricots secs. Ca va mieux !!!

Je croise Martine et Fred. Elle a l’air de détester autant la grimpette que moi ! Mais elle tient le coup la belle. Petit coucou rapide à Wimm qui va nous faire un joli marathon vu son temps. Petit passage au stand Ostéopathie (ca fait du bien) mais au moment d’enlever mes chaussures, une crampe au mollet gauche que ne me quitteras pas de toute la soirée.

Petit bilan : l’objectif de 1h35 est battu de 2’ et je gagne 5-6’ pas rapport l’année dernière ou j’avais fait 1h38 mais je reste néanmoins sur mes gardes pour cette jambe. Le lendemain risque d’être douloureux ! Les séances de kiné seront les bienvenues.



Ce matin, la jambe gauche est bien raide, la crampe au mollet toujours présente et quelques ampoules sont apparues (youpee) !! J’espère pouvoir courir ce soir !

Rendez vous sur les Champs Elysées, envie d’en découdre une fois pour toute avec ce monstre de 42,2 km !! Qui sera le plus fort ??

Merci pour votre soutien et encouragements, c’est fou comme cela fait du bien, je vous assure.

totø

Tous les billets

www.courseapied.net - info@courseapied.net